Balade d’hiver : la pierre tremblante à Cheix-en-Retz

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir la pierre tremblante à Cheix-en-Retz à l’occasion d’une balade de 11km.

Cette boucle se déroule en partie sur route avec des paysages variés de bocages, de sous-bois, de hameaux à l’architecture traditionnelle mais aussi de très beaux points de vue sur le marais !

La randonnée parcourt une partie du marais de Cheix, zone humide qui s’insère dans l’ensemble des marais de l’Acheneau. Cet espace est un sanctuaire pour bon nombre d’espèces d’oiseaux, dont hérons, ibis sacrés, aigrettes, canards. On y croise aussi des batraciens, des ragondins, des petits mammifères… 

En hiver, c’est une super balade à faire car les marais sont “mouillés”, laissant apparaître un beau quadrillage de prairies inondées. Bien que boueux, le chemin qui longe le marais est praticable avec un porte bébé et le circuit bien balisé. 

Le départ se fait depuis l’église Saint-Martin. On emprunte la ruelle vers le chemin de la Rive et on descend jusqu’aux berges de l’Acheneau. De là, on prend le chemin à droite qui mène vers la pierre tremblante. 

Allongée sur les berges de l’Acheneau, cette dalle qui semble reposer en équilibre sur d’autres pierres est peut être le vestige d’un ancien tumulus. La tradition veut qu’elle tremble lorsque l’on monte à un endroit précis de cette pierre, d’où son nom de Pierre Tremblante ! 

On raconte également que St Martin, évangélisateur du VIème siècle, serait monté sur la pierre pour prêcher. Devant la foule, il aurait été tellement inspiré qu’il y aurait laissé l’empreinte de son pied !

Le sentier longe le marais jusqu’au hameau de la petite Angle. La balade remonte ensuite vers la partie haute des coteaux qui offre de jolis points de vue sur les champs et le marais. 

Après avoir dépassé le petit village de Lunière, on continue la randonnée sur une petite route de campagne dans un cadre boisé et ombragé, jusqu’au château du Bois-Corbeau. Pour les amateurs de monuments historiques, la chapelle construite par les moines de l’Abbaye de Sainte-Marie, qui se trouve proche du Château de Bois-Corbeau, est cité depuis le XIIème siècle comme lieu de rendez-vous de chasse

On atteint ensuite le village de la Tancherie où l’on trouvera une aire de pique-nique avec des tables, le long de la rivière. La promenade se termine en rejoignant l’église Saint-Martin, de style roman.

[Par le jeu des marées de la Loire, l’Acheneau a la possibilité de s’écouler dans les deux sens et permet ainsi de réguler le niveau d’eau du lac de Grand-Lieu en hiver !]

[Une randonnée bien balisée]

Marjolaine